ATTENTION : LE FESTIVAL EST REPORTE EN 2021, DU 18 AU 21 NOVEMBRE

[:fr]Montier Festival Photo - Concours 2016 - Autres animaux sauvages de pleine nature[:]

Biographie

714_atc_7514-copier.jpg -

Pierre BOILLAUD

  France

  http://www.facebook.com/atraversuncaillou

  

Depuis mon enfance, que cela soit avec mon père ou mes amis, j'ai toujours aimé observer et me promener en nature.

En grandissant, ou vieillissant, je ressentis le besoin d'immortaliser ces moments qu'elle m’offrait, par la photographie. Les premières bases apprises d'un boîtier, je me lançais comme un défi d’arriver à photographier, tout simplement, les moineaux qui venaient chercher des graines dans notre mangeoire. Je venais de mettre, sans le savoir, le premier pied dans la photographie animalière. Je ne savais pas encore que ce virus allait se transformer en une passion dévorante qui me fait rencontrer et échanger, voyager, vivre des moments d'observations et d'intimité avec la faune.

Partir sur des traces, ou le moindre indice que peut laisser le renard, l'hermine, le grand duc d’Europe; chercher à comprendre comment fonctionne une compagnie de sangliers ou une harde de cerfs. Cette quête est devenue, au fil des années, un besoin vital à mon équilibre. Je photographie à l'affût ou à l'approche, adaptant mes attitudes aux espèces, ni le bruit ni l'odeur, ni le geste, qui pourraient trahir ma présence, mais quelle récompense quand je peux déclencher ou simplement observer la faune.

Exposition

C'est au début de l'hiver, en entendant de nouveaux bruits de pattes qui courraient dans nos faux plafonds, qu'il me vient l'idée d'aller à la rencontre de cette faune qui vit sous mon toit. Les premières photographies ont été réalisées, sans l'aide d'appât, juste sur leurs lieux de passage. les trois souris: Mickey, Minnie et Jerry, s'attaquaient donc régulièrement à nos réserves.

Mon épouse m'expliqua que, pour la paix de notre foyer ainsi que le maintien de mon audition, il était judicieux que les déplacements de celles-ci se concentrent au grenier. Je décidai donc de leur offrir le gîte, le couvert, un verre pour la soif... à cet endroit là ! Filmant leurs déplacements, afin de mieux anticiper leurs habitudes, je m’aperçus assez rapidement que dans nos combles y séjournait un autre pensionnaire « Ragotte » le rat gris. Certaines des  photos réalisées m'ont pris plus de deux mois,  et pour d'autres, ce sont les souris qui ont gagné et le photographe qui a capitulé !  Mickey, Minnie et Jerry.... et Ragotte, sont aujourd'hui encore en bonne santé …

 

Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly.Update my browser now

×