[:fr]Montier Festival Photo - Concours 2016 - Autres animaux sauvages de pleine nature[:]

Biographie

745_photo-bio.jpg -

Philippe RICORDEL

  France

  http://www.philippericordel.com

  

Philippe RICORDEL est un photographe professionnel français. Très tôt, passionné par l’image, il devient un infatigable voyageur, ayant vécu dans plusieurs pays, il sillonne le monde, dans sa quête d’images d’animaux sauvages. Dans sa recherche, pour montrer la beauté des espaces sauvages où la nature n’est pas encore « dominée » par l’Homme, il vous emmène dans un grand voyage autour du monde, des terres polaires au cœur des forêts tropicales, avec une prédilection pour l’Asie et l’Océanie. Toujours, avec la volonté de raconter la vie sauvage telle qu’il la voit, telle qu’elle est, dans l’instant présent - ceci dans une démarche à la fois, naturaliste et artistique -  il utilise également la vidéo pour illustrer les histoires naturelles qu’il capte. « Si l’image est belle alors, au-delà du témoignage, il y aura peut-être l’émotion, le supplément d’âme, qui permettra de mieux sensibiliser le public à la nécessité de préserver ce que je lui offre à voir. Et si mon travail n’est qu’une parcelle infime de qu’il faudrait entreprendre, mais que celui-ci serve à ce que tout un chacun soit conscient de la nature qui l’entoure et de la nécessité absolue de la protéger, alors oui, j’aurai atteint mon but ! »

 

Exposition

Dire que la Chine est un pays de montagnes peut paraître surprenant de prime abord, et pourtant, près de 70% du territoire chinois se situe à une altitude supérieure à 1000 m. C’est dans une infime partie de ces montagnes, à l’ouest de la Chine, que l’on peut rencontrer les deux espèces de rhinopithèques, présentes sur son sol. Il s’agit du rhinopithèque de Biet et du rhinopithèque de Roxellane. On a longtemps cru ces deux espèces éteintes, ou en voie d’extinction. L' écologie du rhinopithèque de Biet, était virtuellement inconnue, jusque dans les années 1990, et les connaissances sur l’espèce restent encore extrêmement fragmentaires. Le rhinopithèque de Roxellane est, quant à lui, un peu plus répandu, et est un peu mieux connu.

Les deux espèces vivent en altitude; le rhinopithèque de Roxellane -de 1800 à 2400 m- le rhinopithèque de Biet est , par contre, le primate vivant le plus haut au monde, entre 2800 et 4200 m d'altitude. Ces deux espèces ont un statut « en danger » (Endangered) sur la liste rouge de l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature). Les 24 images présentées, sont le fruit de plusieurs séjours, parmi les deux espèces. Un film consacré au Rhinopithèque de Roxellane sera projeté, en boucle, sur un écran disposé sur le stand de présentation, lors du festival.

 

Livres

Singes des montagnes de Chine

Singes des montagnes de Chine

  Auteur : Philippe RICORDEL
⋅⋅⋅⋅
  Éditeur : Terra Imago
Zeldzame solist, Die kan grommen als een hond

Zeldzame solist, Die kan grommen als een hond

  Auteur : DIEDERIK PLUG
⋅⋅⋅⋅
  Éditeur : ROOTS MAGAZINE - Novembre 2019 (NL)
Sous la peau de l'ours

Sous la peau de l'ours

  Auteur : K. Hoffmann-Schickel, P. Leroux, E. Navet
⋅⋅⋅⋅
  Éditeur : Ed. Connaissances et savoirs (2017)
Ca M'intéresse hors série avril 2019

Ca M'intéresse hors série avril 2019

  Auteur : ...
⋅⋅⋅⋅
  Éditeur : Prisma Média
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly.Update my browser now

×