Montier Festival Photo - Concours 2016 - Autres animaux sauvages de pleine nature

Biographie

720_les-frangins.jpg -

Tanguy CRESSOT

  France

  http://https://bit.ly/37ZTRwp

  Je m'appelle Tanguy et j'ai 26 ans. Depuis tout jeune j'arpente la Haute-Marne à la rencontre des animaux qui y vivent. Ce que j'aime par dessus tout c'est la photo en forêt et comme tout amoureux des grands espaces boisés, le cerf fait parti de mes rencontres favorites. Je ne manquerai pour rien au monde l'époque du brame ! Mais il y a un autre animal, plus petit, qui me fascine tout autant ... le blaireau ! Rendez-vous au festival pour faire sa rencontre !

Exposition

Le blaireau, un animal discret et peu connu, un animal peu apprécié mais pourtant si attachant. Cela fait déjà plusieurs années que j’ai fait sa rencontre mais c’est il y a trois ans que j’ai réellement appris à le connaître. C’était un soir de mai où la blairelle faisait sa toilette pendant que ses deux blaireautins chahutaient autour d’elle. Depuis ce jour j’ai eu envie d’en apprendre un peu plus sur cet animal souvent pointé du doigt. Désormais, dès la fin février je rends visite aux deux clans qui vivent dans un même bois à proximité de chez moi. Tout comme eux, j’ai mes habitudes et avec le temps j’ai appris à les observer sans les déranger. Mes affûts se font en fonction de leur façon de vivre et des saisons et ce jusqu’à la mis août (brame du cerf oblige !). Ensuite avec l’arrivée de l’hiver, le blaireau se fait plus discret et avec cette période toujours délicate (froid, difficulté de trouver de la nourriture et surtout les nouvelles naissances) je me fais-moi aussi plus discret et je préfère donc le laisser en paix. « Petit ours de nos forêts » c’est tout d’abord le fruit de deux passions. Celle de la nature et celle de la photographie. C’est aussi le résultat de trois années (2017 à 2019) à suivre, à comprendre et à apprendre à connaître le blaireau et surtout le terrain sur lequel il vit. Il faut donc sans cesse aller sur le terrain et explorer son univers. C’est aussi l’envie de montrer cet animal sous une autre image que celle qui depuis de nombreuses années le catalogue au rang de mal aimé.

Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly.Update my browser now

×