[:fr]Montier Festival Photo - Concours 2016 - Autres animaux sauvages de pleine nature[:]

Biographie

Ushuaïa TV

Laurent BAHEUX, en partenariat avec Ushuaia TV

  Conférenciers

  

Réalisé par Mathieu LE LAY, le documentaire Félins noir sur blanc suit le photographe Laurent BAHEUX au coeur de la brousse africaine. En effet, le réalisateur signe un documentaire inédit, en noir et blanc, au plus proche de la photographie de Laurent BAHEUX

Se faufilant dans les coulisses de sa pratique monochrome du médium, le documentaire permet également de rendre compte de la menace qui déferle sur la vie sauvage. Menacés par de multiples facteurs, les animaux de la savane kenyane subsistent, face à la destruction de leur habitat naturel. C’est en suivant trois espèces animales fascinantes, que le documentaire nous immerge dans un univers sauvage et libre.

Une quête photographique au cœur de la savane.

Né en 1970, Laurent BAHEUX débute sa carrière par la photographie sportive, avant de se tourner vers des contrées plus sauvages. En 2007, il reçoit le Prix de la catégorie Visions créatives de la Nature, au concours international du Wildlife Photographer of the Year. Depuis, il consacre sa carrière à cette spécialité bien particulière de la photographie.

Ainsi, durant 15 ans , il a parcouru les derniers espaces préservés en témoignant des vestiges de la vie sauvage. Cela lui a valu de nombreux prix et distinctions. Il a aussi participé à différents ouvrages sur la photographie animalière et de la vie sauvage.

Le lion, animal fétiche du photographe, est le fil conducteur du documentaire de 52 min, en immersion dans cet environnement fragile et grandiose. « Le lion est l’animal qui me fascine le plus car il illustre à la perfection le mélange de force et de fragilité. » explique Laurent BAHEUX. Les scènes et les portraits d’autres animaux défilent, mettant sur le devant de la scène le guépard ou encore le léopard.

Bousculant les codes du documentaire, Félins noir sur blanc porte sur les écrans des scènes sauvages en Noir et Blanc, dont le sens de chacune est pensé avec finesse. Cela, afin de créer une sorte de fable télévisée, dont le préambule est l’une des citations favorites du photographe : " Ni cage, ni enclos, ni cirque, ni zoo, en liberté, à l’état sauvage, la captivité est une torture physique et mentale, Pour les animaux, comme pour les hommes. "

Conférence

   Dimanche 21 novembre 2021

   16h00

 

Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly.Update my browser now

×