[:fr]Montier Festival Photo - Concours 2016 - Autres animaux sauvages de pleine nature[:]

Présentation

Montier Photo Festival

co-animée par David GERMAIN-ROBIN, directeur d’IFAW France, en compagnie d’Adrien FAVRE photographes

  
·         Adrien Favre :
C’est lors d’un séjour en Inde pour une ONG, en janvier 2015, qui fut révélateur, qu’Adrien décide de se consacrer à la photographie d’animaux sauvages.
Obsédé depuis son enfance par le temps qui passe, la photographie lui permet de figer tous ces instants passés auprès du sauvage. Comme un devoir de mémoire, ces milliers de photos entassées sur disque dur deviennent alors des souvenirs impérissables. Photographe et réalisateur autodidacte, Adrien a à cœur de s’engager pour défendre le Vivant et soutenir différents projets dédiés à la protection de la faune sauvage. « La plus grande urgence pour moi est de reconnecter l'humain avec le vivant. »
 
·         David Germain-Robin
David Germain-Robin a toujours été attiré par les projets qui contribuent à la construction d’un monde meilleur. Alors qu’il était en poste à l’ambassade de France au Zimbabwe, il a notamment élaboré et soutenu des programmes visant à réduire les conflits entre l’humain et la faune dans les zones de conservation transfrontalières. Après avoir affiné pendant plus de 20 ans son expertise dans la conception et la gestion de programmes de développement ainsi que dans les relations institutionnelles avec les donateurs, David a rejoint IFAW en tant que Directeur France en 2021.

Exposition

   Samedi 18 novembre 2023

   13h00 - 14h00

 

Lors de cette conférence, la charte de la photographie animalière sera détaillée point par point et illustrée par des exemples concrets. Cette charte a pour vocation d’être un outil de sensibilisation du grand public sur les questions du respect de l’environnement et du bien-être animal. C’est également un précieux rappel des règles de base aux amateurs de photographie animalière lors de leur pratique. Faisant régulièrement appel à des photographes animaliers, IFAW mesure à sa juste valeur l’importance d’une telle charte et l’impact qu’elle peut avoir sur l’environnement et l’ensemble de sa biodiversité.