Montier Festival Photo - Concours 2016 - Autres animaux sauvages de pleine nature

Biographie

L'ours l'autre de l'homme animé par Rémy MARION

  Conférenciers

  

FERUS ( « ce qui est sauvage » en latin) est né en 2003 de la fusion d’ARTUS (association née en 1989, militant pour la sauvegarde de l’ours brun) et du Groupe Loup France (association née en 1993, avec l’apparition des premiers loups sur le territoire français). Association nationale pour la défense et la sauvegarde des grands prédateurs - A travers ses actions, FERUS s’est donné pour objectifs de favoriser : • la réussite du retour naturel du loup, • le maintien et le renforcement des populations d’ours, • le retour et le maintien des populations de lynx.

La cohabitation grands prédateurs/pastoralisme Depuis plus de 20 ans, FERUS milite pour la cohabitation grands prédateurs / troupeaux domestiques. Depuis sa création, l’association a mis en place une politique de concertation et de dialogue avec des éleveurs qui reconnaissent aux prédateurs le droit de vivre. FERUS est ainsi présent sur le terrain, afin de faciliter cette coexistence.

NOS ACTIONS - Actions de terrain - Programmes de bénévolat - Etudes/mises en place de systèmes de protection des troupeaux innovants - Lobbying auprès des élus, du gouvernement et des instances européennes - Actions en justice - Communication vers les médias - Sensibilisation du public (conférences, sorties, animations) -  Manifestations, pétitions.

Robert Redeker, né le 27 mai 1954 à Lescure dans l'Ariège, est un professeur agrégé de philosophie. Il est notamment connu, par les vives polémiques déclenchées par l'une de ses tribunes consacrée à l'Islam et à la liberté d'expression parue dans Le Figaro en 2006, à la suite de laquelle il reçoit des menaces de mort et est contraint de vivre sous protection policière. Auteur de nombreux livres, il est aussi membre de la rédaction du magazine Marianne.

 

Rémy MARION

Auteur, réalisateur, conférencier, photographe, spécialiste des ours polaires. Né à Honfleur au début des 60’s, dans une famille de pêcheurs - son père en l’occurrence - Rémy Marion a rencontré très tôt la mer, les animaux, la nature où il s’échappait dès qu’il avait une minute. Honfleur, cité marine, de corsaires, de grandes aventures – d’où partit Champlain, le fondateur de Québec – lui a donné en plus le goût des voyages. Parti pour faire des études de biologie, il finit en chimie, ce qui lui apportera néanmoins les moyens de comprendre les phénomènes de la nature, les interactions, et l’aidera dans les rédactions de ses livres comme dans sa pédagogie. Et de trouver du travail chez IBM, dont le salaire « confortable » contribuera à ses premiers voyages (Spitzberg en 1986 à 25 ans). Première découverte du milieu polaire, fondamentale, les phoques, premières fiches (il n’existait pas grand chose), du coup son ami Sylvain Mahuzier lui propose la co-rédaction du premier livre sur le sujet (phoques, otaries, siréniens) chez Delachaux & Niestlé. Beaucoup de voyages plus tard, dont des accompagnements comme guide nature dès 1988, rencontre avec l’ours polaire à Churchill en 90, double vie très/trop remplie qui l’oblige à choisir, il quitte l’industrie en 1994. Tout s’enchaîne, Guide des manchots en 1995, création de l’agence Cap Nature dédiée à l’observation en 1994 (elle s’arrêtera en 97), nombreux séjours avec l’ours, premiers tournages – avec Lelouch, Hulot, Arthus-Bertrand, la télé, les magazines -, première monographie en 1999, conférences, 20 bouquins… Infatigable ! En 2001, création d’une nouvelle agence à Barbizon, Pôles d’Images (librairie nature, galerie d'art animalier, activités de voyages, rédaction, édition d'une trentaine de livres, conférences, expositions…), puis de l’association Pôles Actions, « partie militantisme, pour une transmission objective de l’information ». Depuis 25 ans, Rémy tourne autour du monde, il a fait une centaine de voyages polaires : Arctique, Antarctique, Churchill, Falklands.... et a écrit vingt livres. Incessant voyageur, transmetteur, passeur, il n’est pas prêt d’arrêter.

   

Conférence

L’ours côtoie les hommes depuis si longtemps qu’il est impossible de parler de l’animal sans parler des civilisations qu’il fascina, de l’Europe à l’Amérique, en passant par l’Asie et la Sibérie. Partout, dans toutes les cultures apparaît cet étonnant invariant : l’ours est le frère de l’homme, un homme en fourrure resté sauvage. C’est l’autre de l’homme, à la fois craint et respecté. Suivre les traces des ours, c’est donc aussi suivre les traces des hommes.

Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly.Update my browser now

×