Montier Photo Festival

Biographie

L'intelligence des non humains, là est la question ! Yolaine de la Bigne, Yves Elie, Sabrina Krief / animé par Rémy MARION

  Conférenciers

  

Yves ELIE

A l’heure où les populations d’insectes s’effondrent, vaincues par les pesticides, il existe au cœur des Cévennes une vallée où les abeilles ne meurent pas. Yves ÉLIE est un apiculteur heureux, un poète truculent et passionné par les abeilles noires, cette variété endémique qui a traversé les ères glaciaires jusqu’à nous. Sélectionnée par des millénaires d’âpres conditions, l’abeille noire a développé des caractéristiques de frugalité, de vivacité et de réactivité qui la rendent particulièrement adaptée aux bouleversements que nous vivons aujourd’hui. À la condition de respecter sa biologie. Contrairement à de nombreux apiculteurs modernes, Yves ÉLIE s’est accordé au rythme de vie des abeilles noires : elles l’ont apprivoisé. À travers une perception fine de leur physiologie et de leur éthologie, il nous invite à un voyage passionnant, depuis l’intimité secrète de la ruche jusqu’à son paysage et sa communauté de fleurs et de pollinisateurs. Il nous propose ainsi une réflexion poétique sur notre rapport au monde sauvage qui nous entoure.

Yolaine de la BIGNE

Journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, Yolaine de la BIGNE a été sensibilisée à la nature grâce à ses collaborations avec Nicolas HULOT pour l’émission Ushuaïa. C’est là, dans les Côtes d’Armor de son enfance, qu’elle a pris réellement conscience de l’urgence d’agir et s’est lancée dans diverses actions pour défendre l’environnement : replanter des kilomètres de haies bocagères avec son mari, l’architecte-paysagiste Régis GUIGNARD, (ce qui lui a valu en 2002, le prix Terre de Femme de la Fondation Yves ROCHER), tenir la page « Ecolo-J » dans le magazine Jonas (2001), écrire des chroniques radio « les bonnes nouvelles de l’environnement » pour Nature et Découvertes diffusées sur une centaine de radio-locales (2006),  créer la Fêt Nat’ (dès 2006 : fête de la nature et de l’écologie sur Paris avec défilés de mode, ateliers de recyclage, spectacle…), un évènement qui lui vaut d’être Femme en Or 2007, la publication de « L’agenda vert 2009 » chez ARTHAUD. Mais surtout, en 2009, elle lance le premier gratuit sur l’environnement, Néoplanète qui va se développer avec son site www.neoplanete.fr et aujourd’hui la première web-radio 24h/24 sur la défense de la planète, présentée de façon positive, joyeuse et grand public. En 2016, considérant que « la mission est accomplie » et que les grands médias se sont enfin emparés des sujets liés à l’environnement, Yolaine de la BIGNE se concentre sur un aspect particulier : la 6ème extinction, les animaux qu’il faut sauver et l’intelligence animale que l’on découvre depuis peu et qui entraîne de profonds bouleversements écologiques, scientifiques mais aussi philosophiques/ Elle crée deux évènements annuels : l’Université d’été de l’animal, fin août au château de la Bourbansais (Bretagne) et la Journée mondiale des intelligences animales, le premier samedi de février, à la Cité des sciences et de l’industrie, Paris la Villette. Les conférences de ces évènements sont réunies dans une série de livres annuels. Elle lance aussi le site L’animal et l’homme, www.lanimaletlhomme.com et la chaîne YouTube Les intelligences animales.

Sabrina KRIEF

Sabrina KRIEF est vétérinaire, professeure au Muséum national d'Histoire naturelle. Avec son mari, Jean-Michel, photographe, elle étudie et protège les chimpanzés sauvages depuis plus de 20 ans. Ensemble, ils ont fondé une association, Projet pour la Conservation des Grands Singes et créé une station de recherche au cœur du parc national de Kibale en Ouganda. Après "les chimpanzés des Monts de la Lune" chez Belin-MNHN, Sabrina est l'auteur de "Chimpanzés, mes frères de la forêt" chez Actes Sud, paru le 2 octobre 2019.

Conférence

   Vendredi 19 novembre 2021

   14h00

 

Comment définir l’intelligence animale ? en prenant deux exemples très éloignés nous tenterons de faire toucher du doigt ce qui pourrait caractériser. Mais qui dit intelligence, dit sensibilité et potentielle souffrance, un sujet sensible pour nos relations avec les non-humains.

Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly.Update my browser now

×