Montier Photo Festival

Biographie

Réensauvagement - approche de conservation des écosystèmes, Madline Rubin et Philippe Guerlet / animé par Rémy MARION

  Conférenciers

  

Madline RUBIN

Défendre les animaux sauvages face aux agressions multiples dont ils sont victimes, mais aussi remettre des parcelles de forêt en libre évolution: en France, elle porte ces combats depuis quinze ans. Madline RUBIN, qui dirige depuis quinze ans en France l’Association pour la protection des animaux sauvages (Aspas), a, elle, décidé d’agir. L’Aspas a récemment racheté 500 hectares de forêt, une ancienne chasse privée en cœur de Drôme, pour un projet baptisé «Vercors Vie Sauvage». L’objectif est clair et annoncé: la protection du territoire, sa libre évolution, pour éviter les coupes rases et autres abus, sans pour autant l’interdire aux promeneurs. Elle voit que la mobilisation est en hausse, face à la sixième extinction de masse annoncée. Déjà quinze ans de lutte pour Madline RUBIN, mais ce n’est sans doute que le début.

 

Mais qui est Philippe GUERLET ?

Vous dire que c’est à la fois un jeune auteur et un vieux routier de l’écologie, défenseur de la faune, ne suffit pas. De nombreux amis le considèrent  comme  un  chevalier   arborant le logo de son association sur le cœur, chevauchant  tous azimuts pour recueillir des témoignages aux quatre coins  de la planète, avec l’écriture pour fer de lance. Que dit-il de lui ?  « J’ai  choisi  d’effectuer  mon  ‘ coming-out ’  naturaliste  à  l’aube  de  la  cinquantaine.  Alors, j’ai  co-fondé  le  portail   Internet www.faunesauvage.fr » Un site qui fait aujourd’hui référence. Philippe GUERLET conçoit des voyages qui permettent d’admirer en sa compagnie les plus belles migrations du monde animal.  Il multiplie  les  activités :  publie  des  reportages  en  lien  avec l’environnement, juge des concours photographiques  et,  pour  couronner  le  tout,  organise  à  ses  heures  perdues   des festivals autour de la préservation de la nature.  Interrogé sur  la  réalisation  de  son  premier  livre,  intitulé avec un humour bien à lui, Les Tribulations d’un  réensauvageur,  contrarié  !  Philippe  se  dit  heureux   d’avoir ajouté une nouvelle corde à son arc :  «  Après  avoir  utilisé  l’appareil  photo  comme  outil  de   sensibilisation  du  grand-public,  je  m’essaye  aujourd’hui  à   l’écriture, afin d’alerter l’opinion sur le drame qui se joue  devant  nos  portes  :  la  sixième  extinction  de  masse  des   espèces. »

Conférence

   Vendredi 19 novembre 2021

   11h00

 

Neologisme semble il à la mode, avec des documentaires, des livres et des actions participatives. Devoir résensauvager n’est-ce pas le constat d’un échec ? Est-ce vraiment l’un des leviers pour protéger la biodiversité et quelles en sont les méthodes ?

Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly.Update my browser now

×