[:fr]Montier Festival Photo - Concours 2016 - Autres animaux sauvages de pleine nature[:]

Présentation

1018_03-2019_bkn_ltn_crts-25.jpg -

Pascal MAITRE

  France

  http://www.pascal-maitre.com

  Parrains - Invités

  

Pascal MAITRE (né en 1955, à Buzançais – France).

Après des études de psychologie, Pascal MAITRE commence sa carrière de photojournaliste, en 1979, dans le Groupe Jeune Afrique. A partir de 1984, il rejoint le staff de l’agence Gamma. En 1989, il co-fonde l’agence Odyssey Images.

De 1994 à 2018, il est membre de l'agence Cosmos. Maintenant, il est représenté, en France, par l’agence MYOP, et à l’étranger, par l’ agence Panos Pictures. Pascal MAITRE a travaillé avec de prestigieuses publications internationales : Géo, Paris Match, Figaro Magazine , L’Express, ELLE en France, également Geo et Stern en Allemagne, ou encore National Geographic aux Etats-Unis...

Dans plus d’une quarantaine de pays, il aborde les différents aspects de l’Afrique : les hommes et leur mode de vie, la politique et les conflits, les traditions. Depuis 1985, il couvre l’Afghanistan : les Moudjahidins contre les Russes, Kaboul en 1992, Bamiyan et les Grands Bouddhas en 1996, le commandant Massoud, en1998… Si l’Afrique demeure son terrain de prédilection, Pascal MAITRE a également réalisé plusieurs photoreportages, sur d’autres zones du monde : Proche Orient, Amérique du Sud, Sibérie…

BIBLIOGRAPHIE

- 2000: «Mon Afrique», aux éditions Aperture à New York et aux 
éditions Geo à Hambourg. Un an plus tard, l’édition française parait aux éditions Vents de Sable à Paris.

2001: «Madagascar, voyage dans un monde à part», fruit de ses nombreux voyages dans l’île.

2006: «La France du Rugby», avec Pierre BALLESTER, Editions Panama. «Sahara, l' économie du rien», avec Michael STUHRENBERG, 
Actes Sud. 2012: «Incroyable Afrique» “Amazing Africa” aux Editions Lammerhuber et l’UNESCO, sur trente ans de son travail sur l’Afrique.

2017: “Baobabs” aux Editions Lammerhuber.

2017: “Quand l’Afrique s’ éclairera”, aux Editions Lammerhuber .

2018: “Seulement Humains” L’Arche du Photojournalisme CDP.Editions.

2019: “Histoires de Vies” Musée de l’Hospice Saint-Roch Issoudun. DISTINCTIONS 2020 : Prix de la Photographie de l’Académie des Beaux Arts Marc LADREIT, de Lacharrière. 2019: Prix Coup de Coeur du Public Festival Photo Baie de Saint Brieuc.

2018: Award of Photography of Business London School pour, “Quand l’Afrique s'éclairera”.

2016: Prix AFD/Polka Magazine du meilleur projet de reportage.

2015 : Visa D’or D’honneur /Figaro Magazine au Festival de Photojournalisme Visa pour l’Image à Perpignan, pour l’ensemble de sa carrière.

2014 : Nommé Ambassadeur Canon.

2013 : Prix International Planète Albert KHAN, qui récompense chaque année un photographe reconnu pour ses qualités humanistes et dont le travail aura marqué son époque. 2011 : Lauréat de la Bourse Fnac à la création photographique d’auteur.

2011 : Society of Environmental Journalists
SEJ’s Award for Outstanding In-depth Reporting, Large Market Second Place for “The Pierced Heart of Madagascar”, for National Geographic.

2010 : Photojournalism National Magazine Award / USA, pour le sujet Somalia Story for National Geographic Magazine /Issue

Sept 2002 : Prix Fuji Magazine. 1985/1987: World Press EXPOSITIONS - MEP Maison Européenne de la Photographie à Paris. Exposition “Quand l’Afrique s’éclairera” Prix Afd/Polka Magazine.

2017 : MEP Maison Européenne de la Photographie à Paris. Exposition personnelle “Afrique(s)”.

Sept/Oct 2014: Académie Des Beaux-Arts « Peuls du Sahel » - 11 Expositions à Visa pour l’image, à Perpignan - Arche de la Défense Paris Exposition “Seulement humains”.

2018 -Muldimedia Art Museum Moscou.

2020: “Reportage” -- La Gacilly, Festival Peuples et Nature, 2010,2016,2021,2023 -Musée Hospice Saint Roch Issoudun.

2019: “Histoires de vie” -Saint Brieuc. Reportages 2019: Metz, Cité de la Musique “Pascal L’Africain”.

2019: Exposition Afriques, au Kiosque à Vannes. 2016: Schleswig (Allemagne), Amazing Africa.

2015 : Musée d’Histoire Naturelle de Vienne. Exposition sur l’Afrique.

 

http://www.pascal-maitre.com

Exposition

 

Hybris

« Tout ce qui arrive à la terre, arrive aux fils de la terre. Ce n’est pas l’homme qui a tissé la trame de la vie : il en est seulement un fil. Tout ce qu’il fait à la trame, il le fait à lui-même. » Discours du chef amérindien SEATTLE, devant le gouverneur du territoire de Washington, Isaac STEVENS – USA, 1854. Surexploitation des ressources naturelles, surpopulation, surindustrialisation… Seuls des superlatifs peuvent décrire l’impact du règne de l’homme sur la Terre, impact qui pourrait toucher à sa fin, plus tôt qu’on ne le pense, s’il ne réduit pas rapidement son empreinte écologique.

Depuis 1979, Pascal MAITRE parcourt le monde pour des magazines, et les photos qu’il nous ramène, de notre planète et de ses habitants, sont saisissantes. Elles témoignent avec force, mais aussi avec une grande sensibilité, des dégâts occasionnés par l’homme à l’homme, et par l’homme à son environnement. La sélection que nous exposons est tirée de ces dizaines de reportages. Elle montre une planète meurtrie. Meurtrie mais magnifique. On dit souvent que la photo vaut mille mots.

En l’occurrence, la puissance évocatrice des clichés de Pascal MAITRE peut évoquer, chez celui qui les regarde, un mélange de détresse et d’émerveillement susceptible de le mobiliser, face aux enjeux du réchauffement climatique.

 
L'incroyable voyage des papillons monarques Chaque année, des nuées de papillons monarques, de 100 à 200 millions papillons parcourent plus de 4000 kilomètres du nord de l’Amérique jusqu’aux forêts de pins des montagnes mexicaines. Une odyssée exceptionnelle qui continue de mystifier les scientifiques, mais qui ne cesse d’être menacée par une kyrielle de désastres écologiques. Ils parcourent une distance de 120 km par jour. Cinq générations successives de papillons sont nécessaires pour accomplir ce long périple. La durée de vie moyenne des quatre premières générations est de deux à trois semaines, alors que la dernière génération celle qui termine la migration vit environ huit mois !   Reportage photographique réalisé dans le cadre du projet de la Fondation Yves Rocher « Au Nom de l’arbre » Exposition réalisée avec le soutien de Canon France  382_canon_web_logo.jpg -