Montier Photo Festival

Biographie

Bœuf musqué et biodiversité polaire, Rémy Marion, David Gremillet et Martin N Johansen

  Conférenciers

  

Rémy MARION parcourt les régions arctiques depuis plus de 30 ans. Son premier voyage, en 1986, fut comme l’injection d’un virus incurable, au point d’abandonner son travail dans l’industrie. Après des dizaines de voyages, de livres et de films, avec son épouse Catherine, ils ont constitué un vaste ensemble de documentations, d’images photos et vidéo, exposé à Montier en Der régulièrement mais aussi à Monaco, Genève ou Namur. Les ours sont, sans aucun doute, leurs animaux favoris, blanc, brun, noir, kermode, mais évidemment, la faune arctique et subarctique, ainsi que les paysages de ces régions envoûtantes, sont des sujets forts de leur démarche de témoins privilégiés des changements de ces contrées sauvages.

David GREMILLET a étudié la biologie marine en France, en Allemagne et en Écosse et travaille sur les oiseaux marins, dans le monde entier depuis 20 ans, particulièrement au Groenland et au Svalbard. Il a aussi fait des campagnes dans les îles subantarctiques des Malouines et de Crozet et sur l'Île Ross en Antarctique. Directeur de recherches au CNRS, il dirige l'équipe Écologie Spatiale des Populations du CEFE-CNRS à Montpellier. Il étudie les adaptations comportementales et physiologiques des oiseaux marins aux conditions climatiques extrêmes et leurs capacités d'ajustement au changement global, en utilisant des enregistreurs électroniques miniaturisés et des modèles thermodynamiques.

Natif du Danemark, Martin N. JOHANSEN est photographe et guide naturaliste. Amoureux de nature, il est attiré par les Pays Scandinaves et tombe sous le charme du Groenland et des Îles Féroé. Auteur de plusieurs ouvrages sur la nature, dont "Atlantique Nord", publié par les éditions Cacimbo et "Îles Féroé", par les éditions Explorer Images.

Conférence

   Samedi 20 novembre 2021

   14h00

 

La biodiversité polaire est trop souvent limitée à l’ours polaire, aux manchots empereurs et quelques autres animaux emblématiques. Pourtant, des espèces comme le Bœuf musqué ont su survivre aux millénaires et pourraient vacillées sous les coups de boutoir du réchauffement climatique. Des familles d’oiseaux, comme les Alcidés et les Sphéniscidés, élargissent les connaissances en réagissant plus vite aux changements.

Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly.Update my browser now

×